Paroles de Trentenaire

25 mars 2011

Désir

Publié par thepetitprince dans Lolipop et Vertige

1001412.jpg

Aujourd’hui comment te parler au mieux de mon désir pour toi, au-delà de l’amour que je te porte, sinon de te dire que de manière inséparable :

-          Je suis nourri de ton amour sincère pour moi.

-          J’aime que tu portes régulièrement tous tes jolies escarpins ainsi que les bas, les collants, les dimettes…

-          Le feu brule en moi de savoir que tu as des amants de temps en temps.

 Sur le plan du désir, ces 3 choses suffisent à mon bonheur et mon épanouissement… En plus des découvertes et surprises venant de toi…

 

31 mai 2010

Une danse

Publié par thepetitprince dans Lolipop et Vertige

Une danse dans Lolipop et Vertige 1000575

La piste était noire de monde. La musique emplissait tout l’espace. Tu dansais. Tu étais belle.

Ton corps ondulait, habillé de ce jeans qui sculpte si bien tes hanches. Tout ton corps rythmait la cadence.

Je dégustais mon verre en devisant avec Michel et Sarah, un œil sur toi. J’aime te voir vivre au milieu des autres. Je mesure ainsi ma chance de t’avoir dans ma vie.

Lorsqu’il s’est approché de toi et a commencé à te parler, j’ai vu ton regard s’allumer.

Une danse puis une autre. Des regards complices échangés. Une main sur ton épaule. Mes émotions intérieures se réveillaient. Je te savais désirable et voyais évoluer la femme que j’aimais.

Cet homme qui te frolait pourrait-il poser ses mains sur ta poitrine, gouter la peau et la douceur de tes seins ? Viendrait-il à t’enlever tes jolis escarpins noirs pour savourer la moiteur de tes pieds vernis ?

Ces pensées m’inondaient de plaisir. De plaisir de toi tout simplement…

15 septembre 2009

Septembre à nos portes

Publié par thepetitprince dans Billets quotidiens

L’été touche à sa fin et les premières lueures d’automne commencent à nous prendre la main.
La pluie étend son tapis mouillé sous nos pas.
D’aucun disent que l’habit n’est toujours qu’apparence et futilité.
Je pense que comme toute chose, son sens ne peut être interprêté que par l’usage que nous en faisons et nos émotions sous-jacentes.
Telle une symphonie qui démarre ses premières notes, les escarpins commencent à faire leur retour sur les pavés et illuminer nos pas.
J’aime ces premiers moments et cette forme d’expression d’une certaine sensualité qui me renvoie à des émotions intérieures chargées de belles choses.
Non, rien du domaine de l’apparence et de la futilité ! Que les femmes gardent cet engouement pour les symboles simples et forts qui nous ramènent à nos sentiments humains profonds.
Que les petits bruits de talons continuent longtemps à charmer le quotidien dans un élan simple où l’homme et la femme peuvent se rencontrer…

2 septembre 2008

Philippe, le copain de Lolipop

Publié par thepetitprince dans Lolipop et Vertige

Philippe, le copain de Lolipop dans Lolipop et Vertige 1000662sss

Il s’agit là du vécu de Lolipop, aussi, j’aimerai mieux que ce soit elle qui raconte. Je vais donc me borner à évoquer ce chapitre, partie prenante de notre dynamique, donner mon point de vue et faire allusion à des retours de Lolipop. J’aime à appeler Philippe son « amant ». Lolipop entretien avec lui une relation particulière. 

Ils ont été amants pendant plusieurs mois juste avant notre rencontre et je crois même qu’ils ont fait l’amour la semaine où j’ai connu Lolipop. Une relation sexuelle assez forte dans ce que j’ai pu
comprendre. 
Je sais que Lolipop échange fréquemment avec lui, dans leur
complicité à eux qui leur appartient et que je respecte totalement. Je trouve même cela bien. 

Je sais qu’il la désire toujours mais que jusqu’à présent, Lolipop n’a pas franchi le pas. J’avoue que parfois, cela attise ma jalousie et que cela augmente mon désir de savoir qu’ils peuvent faire l’amour ensemble, qu’ils ont pu faire l’amour. Je pense que cette relation enrichit la nôtre par ce côté ambigüe, à la limite, secret entre tous… Moi, cela m’apporte indéniablement. 

Il est vrai que je ne sais pas pourquoi Lolipop n’a toujours pas refait l’amour avec lui, même lorsque notre relation à nous était au plus bas. Mais tout ceci reste le désir et l’envie qui lui appartiennent en propre. Là-dessus, nous
communiquons et si le jour arrive, Lolipop saura me faire part de son désir de sauter le pas et ensuite de ce qu’elle en aura retiré. Et moi aussi, je ferais part de mon ressenti avant et après. 

2 septembre 2008

Lettre à Elise : Janvier-Mars 2008

Publié par thepetitprince dans Lolipop et Vertige

Lettre à Elise : Janvier-Mars 2008 dans Lolipop et Vertige 1000658p

Avec Lolipop, nous avons traversé une période difficile. Déjà, depuis notre rencontre, la relation n’avais jamais été un fleuve tranquille mais après l’été 2007, j’ai eu besoin de mettre de
la distance. Pour moi, cette relation devait se terminer pour lui permettre, si possible, de re
commencer. 

Je sais que Lolipop ne le voyait pas ainsi mais cette réalité était la mienne, même si j’étais toujours attaché à elle. 

Elise est alors arrivée dans ma vie, le hasard des choses. Mais j’étais forcément disponible à la rencontre. 

Cette amourette transitoire a duré 3 mois que je ne regrette pas car ils m’ont appris beaucoup de choses sur la vie, sur moi et aussi sur Lolipop. Avoir fait l’amour avec Elise à plusieurs reprises a été un plaisir mais totalement différent d’avec Lolipop. Il n’y a pas à
comparer. J’aime faire l’amour avec Lolipop et j’en suis
comblé. Ce n’est pas affaire d’insatisfaction. 

Je me souviens d’un soir où en me réveillant le matin, il y avait un mot de Lolipop sur ma fenêtre de chambre. Elle était passée vers 5h du matin en revenant d’une soirée arrosée et avait essayé de rentrer. Heureusement, la clef était dans la serrure ! 

Le plus drôle, c’est qu’Elise dormait à la maison cette nuit là. Nous avions fait l’amour dans la soiréeµ. J’imagine la scène si Lolipop avait pu entrer dans la maison… ! 

L’histoire Elise s’est ensuite effacée car Lolipop a su écouter,
comprendre, penser autrement sa relation à moi. J’ai trouvé toutes ces évolutions enrichissantes et cet épisode a participé à notre découverte ou redécouverte tous les 2. 

Le passage Elise a marqué une période de séparation nécessaire. 

Parfois, on se lâche un peu pour mieux se retrouver même si je sais que dans cette histoire là, c’est moi qui ai eu le plus beau rôle en surface. 

2 septembre 2008

Soirée à l’Elyxir : 2007

Publié par thepetitprince dans Lolipop et Vertige

Je ne sais pas ce que fut l’envie profonde de Lolipop ce jour là, je ne peux m’exprimer à sa place, mais pour moi, c’était le désir d’assister à sa jouissance avec un autre que moi. Que l’espace d’un moment, celle que je désire vraiment ne m’appartienne plus tout à fait… Nous étions allés, chacun séparément avant de nous connaitre, dans des clubs échangistes. Jamais ensemble. Ce soir là, nous visions donc un club qui paraissait sympa en Charente Maritimes. Pour en avoir parlé ensemble, nous aimerions plutôt vivre nos désirs à plusieurs dans la vraie vie, de manière spontanée, circonstanciée, plutôt que d’aller dans des clubs. Mais pour une première, c’était le plus facile. 

A l’avenir, je pense que les choses se passeront autrement. Donc dans ce club, assez tardivement, nous avons fait connaissance avec un homme des environs, très sympa et le jeu de la drague s’est engagé.  Nous sommes ensuite allé faire l’amour tous les 3 dans une petite alcôve de simili cuir et de miroirs… J’avoue avoir éprouvé beaucoup d’excitation et de plaisir à voir Lolipop prise par un autre sexe, laissant vivre son désir du moment. Quand j’y repense encore un an après, mon désir pour elle s’en trouve toujours soutenu. J’ai cru
comprendre qu’elle avait également apprécié ce moment de
complicité et de partage, même si la jouissance en elle-même n’a pas été extatique. Une autre fois peut-être dans un contexte plus dans la vraie vie, où il faudrait encore plus assumer… 
Je trouve que ces expériences, à discrétion, entretiennent
complicité, jeu et désir. Et elles nous apprennent aussi à nous connaitre dans un contexte différent, moins maitrisé… 

21 juin 2008

Un rêve de toi

Publié par thepetitprince dans Lolipop et Vertige

J’étais en train de me reposer dans ma chambre. Dans la réalité présente.
Je reçois un sms de toi Miss.
Il y a plusieurs phrases dans ce message, des phrases comme on s’en écrit souvent. Puis tu termines en disant que tu viens d’exorciser quelque chose. C’est le terme exact.
Je comprends que tu viens de faire l’amour avec un autre homme.
Je t’appelle. Tu me réponds mais tu ne parles pas trop. Il y a la voix d’un homme derrière.
Je te demande où tu es; pas de réponse. Je te demande si tu es bien rentrée; tu me dis que tu n’es pas rentré. Je te demande si tu es encore à Bordeaux ; pas de réponse.
Excédé et pas content, je raccroche.
Je ressens alors en moi la jalousie, une forme d’agitation révélatrice d’angoisses intérieures.

C’est la première fois que je fais ce type de rêve et ce rêve en particulier. Même si nous avons parlé du sujet plusieurs fois en semble, c’est la première fois qu’il vient faire irruption dans mes rêves…

21 juin 2008

Profiter de l’autre

Publié par thepetitprince dans Lolipop et Vertige

Que faire pour faire comprendre ce que c’est que d’utiliser l’autre et sortir de ce raisonnement ?

Voici quelques réponses de Vertige vers Lolipop…

Tu vas retourner faire l’amour avec d’autres hommes et moi avec d’autres femmes.

Ainsi, il ne sera plus possible de penser que l’un utilise l’autre par défaut. Nos partages et nos moments communs ne seront alors que des choix parce que nous en ressentons du plaisir et de l’envie. Mais de la vraie envie, saine, positive. Pas celle de la consommation.

Le liberté que l’on prend ou celle que l’on donne fait peur mais elle nous apprends beaucoup à nous même et sur nous même. Une relation n’est alors plus prisonnière de règles obligatoires, de dépendances. Les moments partagés sont conditionnés par leur qualité. Cela m’oblige à offrir de la richesse aux autres et à travailler mes noirceures…

Je te lâche, je vis ma vie, pour mieux te retrouver dans les moments possibles entre-nous.

Je ne dis pas que j’aurais envie de cela avec une autre femme que toi. Ca, c’est ce que je vis avec toi dans notre relationnel unique. Maintenant, il peut se vivre ou ne pas se vivre… Choix d’adultes.

Reconnaître qu’une relation complète ensemble a ses limites naturelles ne veut pas dire que rien de fort n’existe entre-nous et que nous ne pouvons pas continuer à nous donner et nous apporter…

21 mai 2007

En guise d’introduction

Publié par thepetitprince dans Lolipop et Vertige

En guise d'introduction dans Lolipop et Vertige 1000063s

Comme une promesse faite aux souvenirs,

Tes pas tissent mon bonheur.

De celui de regarder, de toucher, de sentir,

Et d’imaginer…

Tant de grâce autour d’un si petit objet.

- 20 Mai 2007 -

gay men |
votreblogx |
sexygirl |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Corps de chasse - Xavier
| Pornochicsur "unblog"
| sexe gothique